Semer des graines

6 raisons de semer au printemps


Quel plaisir d’avoir un beau jardin en printemps ! Lors de l’aménagement de votre jardin, pensez à semer vous-même en achetant vos semis en jardinerie.  

1. Les graines vous garantissent un choix plus large. Faites vos propres semences et vous bénéficierez d’un plus grand choix d’herbes aromatiques, légumes et fleurs. Vous pourrez tester de nouvelles saveurs et couleurs que vous ne trouverez peut être pas à la vente.
 
2. C’est facile. Faire germer des graines est très facile, elles sont généralement programmées pour germer. C’est l’étape suivante qui est la plus difficile. Les semis auront besoin d’être choyé après la germination.
 
3. Vous économiserez. Le prix d’une plante diminue considérablement lorsque vous cultivez vos propres semences.
 
4. Semer satisfait vos envies de jardinage. Planter des graines dans le sol et voir le résultat au printemps est une source d’autosatisfaction et de plaisir.

 
5. Vous pourrez profiter des récoltes antérieures. Si vous essayez quelques astuces de saison, vous serez en mesure de planter vos graines plus tôt ce qui signifie que vous pourrez vous régaler avec vos récoltes pendant que d’autres jardiniers seront toujours en train d’attendre que leur récolte soit mûre.

6. Vous évitez les foules. Lorsque vous cultivez votre propres semis, vous ne devez pas visiter les jardineries occupés.

Commencer les semences

Lorsque vous semer des graines, faites très attention à la profondeur à laquelle vous plantez. Certaines graines ont besoin de lumière pour germer, d’autres exigent une obscurité complète. Suivez attentivement les instructions se trouvant sur les paquets de graines. La germination nécessite un sol bien chaud : 18 à 23°C. Au début, plantez les graines à un endroit chaud ou utilisez un tapis chauffant spécialisé.
Réussir le repiquage de semis est la partie la plus difficile à réaliser. Les semis demandent beaucoup de soins. Ils sont très exigeants au niveau de l’arrosage, il est impossible de manquer une journée ou ils mourront. Si vous prévoyez de voyager, trouvez un système d’arrosage fiable ou bien de planter pas de graines.
Les semis nécessitent beaucoup de lumière et peuvent facilement succomber à la maladie. Lorsqu‘ils sont placés dans de grands espaces, ils ont besoin d’être renforcés, en les acclimatant progressivement aux conditions extérieures.
Pour ceux qui sèment pour la première fois, la manière la plus sûre pour réussir est de commencer doucement : ne cultivez que quelques semences. Les semis grandiront en même temps que votre expérience.

Semer au bon moment

L’erreur la plus connue est de planter les graines trop tôt. La plupart des plants sont prêts à être transplantés à l’extérieur 4 à 6 semaines après la plantation. Si vous plantez trop tôt, vous devrez garder vos plantes à l’intérieur et vous vous retrouverez avec des plantes grandes et maigres.
Pour calculer une date correcte pour les semis, commencer par vous renseigner sur la dernière gelée habituelle de votre région. Demandez à des jardiniers expérimentés dans votre voisinage ou renseignez-vous auprès des experts dans les jardineries.
Une fois que vous connaitrez la date de la dernière gelée, regardez le paquet de graines.
• Soit il y est indiqué de « commencer le semis 6 à 8 semaines avant la dernière gelée ». Si c’est le cas, calculez 6 à 8 semaines avant la dernière gelée et semez vos graines.
• Soit il y est indiqué que « les graines germent en 7 à 9 jours ». Ajoutez à cela 5 à 7 semaines à ce chiffre ce qui vous fera un total de 6 à 8 semaines. Calculez donc 6 à 8 semaines avant la dernière gelée et semez vos graines.